L’article de blog à bannir au bureau

Rédiger un billet de blog tombe sur mon planning comme une urgence toutes les deux semaines. Cela me permet de faire un petit point sur un sujet, de le rendre sexy – voire edgy. Mais vaut-il mieux écrire un article de blog ou appeler un prospect ? Réponse dans cet article bourré d’expressions tirées de la vie de bureau.

J’ai envie de partir sur une idée disruptive : mettre en avant les expressions à bannir en les fittant dans un article qui fait sens. Vous me direz : les vacances d’été, c’est demain – et j’ai certes d’autres projets dans le pipe. Pourtant, ça permet de commencer la semaine autrement que comme un lundi.

Du coup, voilà : non seulement la rédaction de l’article figure sur ma roadmap, mais en même temps je cherche à peser dans le game des blogueurs… sans me mettre la pression. Pour quelqu’un qui est sous l’eau, la tête dans le guidon, travaillant sur Berlin, bon courage !

Au lieu de perdre mon temps en péroraisons inutiles – et je parle ici sous le contrôle de ceux qui sont drivés par l’argent – je ferais mieux de shooter un mail de sales au lieu de rédiger un article. Un petit mail, dans l’espoir que mon prospect s’écrie d’une voix à en faire trembler tout le floor :

« J’ai envie de dire que c’est juste ÉNORME ! »

Parce que, je peux bien vous le dire, j’aime l’humain. Et aussi commencer de nouveaux projets from scratch. Alors voilà : pas de souci, j’attendrai que le prospect revienne vers moi ou bien nous organiserons un conf-call skype dans lequel je lui demanderai s’il a vu passer mon mail, mais pas que.

S’il n’est plus très chaud-bouillant pour closer le deal, que voulez-vous que je vous dise : c’est une situation à laquelle, au jour d’aujourd’hui, mes équipes et moi sommes habitués. Ou pas.

Alors, écrire un article ou appeler un prospect ? À bien y réfléchir, il n’y a pas de sujet… je dis ça, je dis rien – mais ne pas en parler, c’est juste pas possible.

Save the date : je reviens vers vous avec le prochain article dans un mois – parce que la semaine pro, je suis off mais j’attends avec impatience votre retour sur le sujet.

M.T.


Cet article est dédié à Quentin Périnel et à ses équipes… et surtout à sa chronique hebdomadaire, Le Bureaulogue – au lien suivant : http://plus.lefigaro.fr/tag/le-bureaulogue