Interprétariat en industrie : de la précision avant tout

Dans le secteur industriel, les échanges avec l’étranger sont monnaie courante depuis longtemps, notamment entre la France et l’Allemagne. Quand le marché et les acteurs tendent à se concentrer, l’interprète industriel devient un atout de premier plan pour améliorer la communication dans les industries qui emploient des collaborateurs de cultures et de pays différents.

Interprète industriel : quelles qualités ?

Dans un monde idéal, l’interprète ne traduit en simultané que dans une langue : sa langue natale, ce qui a le mérite d’éviter les éventuels contresens. Cette situation prévaut dans les rencontres et instances internationales, qu’il s’agisse d’un sommet franco-allemand ou d’une présentation de texte au parlement européen. Souvent, les interprètes qui travaillent dans ce secteur se spécialisent aussi dans une matière ou un domaine précis.

En revanche, dans le cas de négociations commerciales, de formations internes sur un produit ou un logiciel, l’interprète est présent toute la journée pour accompagner les délégations présentes et traduire aussi bien dans un sens que dans l’autre.

Traduire des termes techniques poussés

Lorsqu’il s’agit de traduire du vocabulaire technique, l’interprétariat industriel suppose de faire bien attention à la précision des mots employés. En ce sens, les différences entre la langue française et la langue allemande sont intéressantes.

Prenons l’exemple du mot « das Ventil », très souvent employé outre-Rhin dans le secteur industriel. Comment le traduire en français ? Eh bien vous avez le choix : le clapet, la soupape, la vanne, la valve ou même la valvule… quand il ne s’agit pas de piston !

Choisir un interprète avec une expérience en industrie

On le voit par cet exemple : si dans la langue de Goethe le terme « Ventil » se rapporte à la notion générale d’exutoire – que chaque allemand comprendra in situ – en français, il est primordial d’être précis. Et, si « le jeu est l’essence même de la mécanique »*, le secteur industriel ne souffre pas l’imprécision.

Aussi, afin de mettre un maximum de chances de votre côté lors de vos rencontres franco-allemandes ou franco-anglaises, faites appel à un interprète industriel spécialiste du secteur. Une expérience significative dans le secteur industriel vaudra mieux qu’une connaissance des tournures de langue.

À chaque région industrielle ses partenaires ?

L’histoire, la géographie et les infrastructures font que certaines régions françaises ont traditionnellement plus d’échanges avec leurs voisins : le sud-est avec l’Italie, l’est de la France avec l’Allemagne, le nord avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas, ou la Nouvelle-Aquitaine avec l’Espagne.

Mais dans une économie de plus en plus mondialisée – ou tout au moins internationale au niveau européen – les entreprises de Nouvelle-Aquitaine et leurs partenaires allemands devraient pouvoir communiquer facilement.

Nouveau ! Les experts de Stereotexte proposent leurs services en interprétariat en industrie. Ils sont également reconnus par la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Allemagne. Alors n’hésitez pas à nous contacter pour commencer à tisser des liens avec vos partenaires allemands de demain.

À bientôt,

M.T.

* Citation de mon mécanicien attitré, qui devait la tenir lui-même de son professeur