#Motsdavent, chaque jour un nouveau mot

Les 1001 déclinaisons commerciales du calendrier de l’avent, de celui en chocolat à celui en Playmobil, nous éloignent parfois de l’essence même de cet objet symbolique. Alors pourquoi ne pas en faire un qui parle des mots ?

Les maisons s’ornent de la lumière qui se fait plus rare au-dehors. Et à nous, copywriters, qui nous apporte la lumière, sinon mots eux-mêmes ? C’est pourquoi nous avons choisi de célébrer cette période de l’année en vous faisant (re)découvrir des mots.

Chaque jour à 14h30 sera posté un nouveau mot avec le hashtag #motsdavent. Ils peut s’agir de mots jolis, de mots désuets, de mots difficiles, certains sont agréables à entendre quand d’autres peuvent irriter l’oreille. Ils viennent de la langue de tous les jours, de la ou des « langue(s) verte(s) » comme l’argot louchébem, de l’amour de les utiliser ou de la tristesse de ne pas les entendre plus souvent.

On peut les hurler, les gémir, les murmurer ou les marmonner, mais leur pouvoir est toujours là. On les entend, on les emploie – ils sont donc usités ! – on les oublie, puis ils reviennent, ils nous hantent, nous obsèdent, nous possèdent, nous les apprivoisons, nous les domptons, enfin ils nous libèrent.

Ces #motsdavent sont le résultat d’un choix tout à fait arbitraire de mots que nous avions envie de mettre en avant. Nous espérons que, comme nous avons eu du plaisir à les choisir, vous éprouverez du plaisir à les découvrir, jour après jour.

Et vous, quels sont vos mots préférés ?

En attendant, bonne lecture ;) !

>> Lire la liste complète des #motsdavent

M.T.


Sources :

Le dictionnaire de l’argot et du français populaire, Éd. Larousse 2010, 976 p.
Le Petit Littré, Éd. Le Livre de Poche 1990, 1945 p.