Les 10 bonnes résolutions du copywriter pour 2016

Les allemands disent « Neues Jahr, neues Glück », ce qui se traduirait en français par « Nouvelle année, nouvelles possibilités ». L’adage s’applique surtout aux relations mais rien n’empêche de le décliner au domaine du travail. Pour un copywriter, que signifie travailler mieux ? Plus de clients, plus de créativité, plus de quantité ? Voici 10 bonnes résolutions à adopter pour commencer 2016 du bon pied.

1 – Utiliser moins de mots, plus expressifs

Plus facile à dire qu’à faire, mais ce n’est pas la logorrhée qui va transformer les prospects du copywriter en clients. N’hésitez pas à récrire vos textes et annonces pour qu’elles soient les plus percutantes possibles. Et surtout, évitez les mots trop longs qui n’ajoutent aucune valeur ni sens.

2 – Écrire pour le client final

Vous rédigez publicités et textes commerciaux pour que le client final (particulier ou entreprise) achète le produit/le service, pas pour faire plaisir au commanditaire. La pilule peut se révéler dure à avaler parfois mais pour un copywriter, soutenir une idée qui vend vaut toujours la peine – les chiffres vous en sauront gré.

3 – Relire cet article sur les meilleurs outils du copywriter…

Une liste des meilleurs outils à utiliser à déjà été publiée dans cet article… pourquoi ne pas vous en inspirer ?

4 – … et lire plus

À savoir tout ce qui passe, des bannières en ligne aux annonces dans l’annuaire du quartier en passant par la dernière traduction des Frères Karamazov et le catalogue Aldi.

5 – Se forcer à écrire

La créativité du copywriter doit pouvoir s’exprimer en dehors des simples commandes clients, sinon vous courez le risque de la frustration mentionnée au point 2. Ménagez-vous des horaires, voire des journées entières, pour l’écriture personnelle sur le sujet qui vous plaira.

6 – Refaire ses drafts encore. Et encore.

« Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage » : Nicolas Boileau n’était pas la moitié d’un concepteur-rédacteur (j’ai volontairement raccourci cette phrase en application du point 1). Les idées les plus mûres sont souvent les meilleures.

7 – Rester à la page

Qu’écrit votre concurrent ? Quelles sont aujourd’hui les cordes sensibles d’une bonne campagne de publicité ? Posez-vous régulièrement la question et gardez précieusement les annonces/les supports de communication qui vous touchent le plus : là, un copywriter aura fait un bon job.

8 – Garder à l’esprit qu’un défaut peut devenir un avantage

Ce lieu commun cher aux recruteurs (pour les CV ou les entretiens d’embauche) peut se transformer en mine d’or pour un produit.

9 – Relire David Ogilvy

Et notamment cette phrase extraite de Confessions of an advertising man : « The first problem is that manufacturers of packaged goods products, which have always been the mainstay of advertising are now spending twice as much on price off deals as on advertising. They are buying volume by price discounting, instead of using advertising to build strong brands. Any fool can put on a price reduction, but it takes brains and perseverance to create a brand. »

10 – Partager cet article

Par exemple sur les réseaux sociaux et je peux vous garantir que votre journée, votre semaine, votre vie seront meilleures.

Bonne année 2016 et à très bientôt,

M.T.